SOUTENIR LES TÉLÉCOMS D’URGENCE

Tirer parti des ressources satellitaires mondiales et de l'expertise technique



 

Depuis 25 ans, Eutelsat participe activement à l’aide humanitaire dans le monde, convaincue à l’instar de l’ensemble du secteur des satellites, que cette technologie joue un rôle important dans les interventions d’urgence lors de catastrophes humanitaires. Compte tenu du nombre croissant de situations d'urgence complexes et prolongées et de la forte demande en bande passante, les engagements pris par les acteurs de l'industrie mondiale des satellites représentent des atouts essentiels pour les organismes en charge de l’aide humanitaire.

Nous avons mis au point des équipements dédiés spécialement conçus pour répondre aux besoins des organismes en charge de l’aide humanitaire et nous participons à un effort du secteur au niveau mondial dans le cadre de la Charte de connectivité de crise. En tant que coordinateur et signataire fondateur de la Charte de connectivité de crise des Nations Unies, le premier accord de ce type conclu entre un secteur industriel et l’ONU, nous avons représenté le secteur des satellites dans les négociations avec l’ONU au cours des trois dernières années.

Depuis plusieurs années, Eutelsat apporte également son soutien aux ONG Télécoms Sans Frontières et Nethope, en mettant à leur disposition des terminaux et de la bande passante pour soutenir les efforts déployés afin d’établir une connectivité à haut débit en situation de crise.

CHARTE DE CONNECTIVITÉ DE CRISE

Connectivité immédiate et résiliente sous 24 heures

La Charte de connectivité de crise des Nations Unies a pour vocation de mettre à disposition des gouvernements et des ONG une connectivité immédiate et résiliente en cas de crise humanitaire majeure dans un délai de 24 heures et ce, sur quatre continents.

Signée en 2015 par l'ESOA (EMEA Satellite Operators’ Association), le GVF (Global VSAT Forum) et plusieurs opérateurs de satellites, avec le soutien du Cluster Télécommunications d'urgence (ETC) sous l’égide du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, la Charte de connectivité de crise améliore considérablement l'accès des organismes humanitaires aux communications par satellite vitales lorsque les réseaux locaux sont impactés, détruits ou saturés après des catastrophes.

Les signataires de la Charte s’engagent à mettre à la disposition des services humanitaires de secours des ressources en orbite (capacité) et des équipements satellitaires pour répondre à des situations d’urgence. En cas de catastrophe, l’ETC sous l’égide du PAM, peut activer la Charte et identifier les solutions pré-planifiées immédiatement disponibles dans une région donnée et pour un besoin donné afin d’intervenir dans les 24 heures suivant le déclenchement d’une crise. La contribution d’Eutelsat porte essentiellement sur une bande passante préallouée sur quatre de ses satellites à travers le monde, que complètent des équipements satellitaires au sol prêts à être déployés.

Depuis la signature de la Charte, les opérateurs de satellites ont été présents sur tous les continents pour soutenir le PAM, les gouvernements et les ONG. Grâce aux liaisons VoIP, WiFi et Internet déployées par satellite, ils ont contribué à la fourniture de ravitaillements et de soins médicaux urgents et à la coordination des missions de secours.

ACTUALITÉS
ACTUALITÉS

UNE CONNECTIVITÉ SUR LE TERRAIN SANS PRÉCÉDENT

Aucune formation ni compétences requises

Eutelsat a révolutionné la connectivité en situation d'urgence. Lors d’une catastrophe, chaque minute compte et les temps de réponse doivent être réduits au minimum.

En conjuguant notre connaissance des équipements standard de connectivité grand public aux besoins des travailleurs humanitaires, nous avons conçu des kits satellite holistiques et peu onéreux, faciles à transporter, à déployer et à connecter. Se substituant aux terminaux satellite de grande taille et onéreux traditionnellement utilisés dans les zones de crise, les terminaux grand public, de taille réduite et de bon rapport coût-efficacité facilitent la logistique et les temps de réponse.

Ce nouveau système en trois parties peut être installé sans avoir reçu aucune formation préalable, sans compétences ni outils spécifiques, en seulement 15 minutes et offre aux travailleurs humanitaires œuvrant sur le terrain une connectivité haut débit fiable et efficace :

  1. Une structure de mât robuste, transportable dans un sac de voyage, peut être montée en moins de cinq minutes ;
  2. Un panel d'applications uniques disponibles sur iOs et Android permet aux utilisateurs de localiser les satellites Eutelsat et de déterminer les paramètres de ligne de mire et de modem en quelques clics ;
  3. Une antenne parabolique motorisée, dont le pointage peut être effectué avec une application prévue à cet effet, permet de se connecter facilement et rapidement.
BLOG
VIDÉO

TÉLÉCOMS SANS FRONTIÈRES

Mobilisation pour apporter des solutions de connectivité d’urgence partout dans le monde

Eutelsat est présente aux côtés de Télécoms Sans Frontières (TSF), une ONG à nulle autre pareille, spécialisée dans les télécommunications d'urgence, depuis 2007. L'assistance fournie par Eutelsat permet à cette ONG internationale d’équiper en quelques heures une communauté ou une cellule de crise d'une liaison à connectivité haut débit pour l’envoi de données, d’images ou de communications vocales.

Au cours de l’année écoulée, la connectivité d’urgence déployée par TSF en s’appuyant sur les ressources d’Eutelsat s’est avérée essentielle pour assurer le rétablissement rapide des télécommunications dans les îles des Caraïbes frappées par les cyclones Irma et Maria. La contribution d’Eutelsat a permis la mise en place de points d’accès publics à un réseau Wi-Fi dans des centres névralgiques des îles sinistrées. Plusieurs centaines de connexions ont été rendues possibles en simultané et ont été utilisées en priorité par des particuliers ou des familles pour communiquer avec leurs proches.

Le partenariat d’Eutelsat avec TSF s’est également matérialisé ces dernières années sur les principales zones de conflit, ce qui a permis d’assurer une coordination quasi continue des différentes actions humanitaires mises en œuvre sur le terrain.